Accueil > Dispositifs immobiliers à Lille > Para-hôtellerie à Lille

Para-hôtellerie à Lille : pourquoi investir dans la location saisonnière ?

Vous ne connaissez pas encore la para-hôtellerie ? Sachez que son régime fiscal est très avantageux ! L’idée est de louer son bien de façon saisonnière dans le but de réduire le montant de ses impôts. Dès la première année de mise en location de votre bien meublé et équipé à Lille, vous avez la possibilité de défiscaliser. Des conditions d’attribution en passant par la TVA ou encore la fiscalité, nous vous aidons à comprendre ce dispositif immobilier. Nos experts trouvent pour vous les meilleurs biens dans les Hauts-de-France. Prenez contact avec notre cabinet et n’attendez plus avant d’investir dans la para-hôtellerie à Lille grâce à la location saisonnière !

Combinez réduction d’impôt sur le revenu et résidence secondaire avec la location meublée saisonnière en para-hôtellerie !
Jean-Yves Gaté - Fondateur en 1998 de Marine Patrimoine

Para-hôtellerie à Lille : qu’est-ce qui la distingue des autres modes de location meublée (LMNP ET LMP)

Le domaine de la para-hôtellerie confère de nombreux avantages fiscaux. Il s’agit d’une réelle activité commerciale et professionnelle. En effet, ce régime vous impose de louer des biens et des services. Ainsi, vos locataires bénéficient de services complémentaires à la location de votre appartement ou maison. C’est principalement ce qui le différencie du régime simple de la location meublée (dispositif LMNP), suivant lequel le locataire loue uniquement le bien immobilier.

Si vous souhaitez obtenir le statut de para-hôtelier à Lille, vous devez ajouter à la location de votre bien 3 des 4 services obligatoires suivants :

  • accueillir les locataires : les locataires doivent être accueillis par vos soins ou une société externe ;
  • effectuer le ménage : avant l’arrivée de chaque locataire, mais aussi pendant toute la durée du séjour ;
  • fournir le linge : les draps et le nécessaire de lingerie doivent être mis en place avant l’arrivée des locataires ;
  • servir le petit déjeuner : vos convives doivent pouvoir prendre le petit déjeuner dans le lieu loué ou dans un espace dédié, toujours au sein de votre bien.

Les services de conciergerie et ceux d’une femme de ménage sont très précieux pour vous aider à proposer un séjour d’exception à vos invités, essentiellement si votre lieu de résidence ne se trouve pas à proximité du bien loué. Globalement, ces services ressemblent à ceux proposés dans le secteur de l’hôtellerie.

D’autres distinctions sont à noter entre la location meublée et la para-hôtellerie. Le statut de “loueur professionnel” vous est attribué sans revenus plafonnés, alors qu’il atteint 23 000 € maximum par an dans le dispositif LMP. Vos autres revenus (loyers, salaires, etc.) ne sont pas pris en considération en para-hôtellerie. En LMP, plus de 50 % de vos revenus professionnels doivent être générés par vos locations.

Deux approches vous permettent d’exercer en tant que para-hôtelier : par le biais d’une société ou bien en votre nom propre.

Para-hôtellerie dans la métropole lilloise : et la TVA dans tout ça ?

Avec la para-hôtellerie à Lille, vous êtes soumis au régime de la TVA. Vous devez donc la récupérer auprès de l’Etat sur le bien immobilier acheté et sur les prestations proposées.

En France métropolitaine, vous devez considérer un taux de TVA à 10 %. Pour la Corse, comptez 2,1 %.

Votre activité de para-hôtelier, pour laquelle vous collectez de la TVA, doit être effectuée sur une période minimum de 20 ans. Dans le cas où vous mettriez en vente votre bien avant l’échéance, vous devrez reverser la TVA à l’Etat au prorata des années restantes.

Cependant, le nouvel acquéreur peut tout à fait perpétuer l’activité de location saisonnière, auquel cas vous n’êtes plus redevable de la TVA auprès de l’Etat.

La déclaration de TVA annuelle est obligatoire. Vous pouvez confier cette mission à notre équipe comptable qui se chargera de réaliser le suivi de comptabilité de votre activité en para-hôtellerie. Rendez-vous sur notre page contact !

Para-hôtellerie à Lille : zoom sur les avantages fiscaux

Dès la première année, d’importantes économies d’impôts sont réalisables si vous décidez d’investir dans la para-hôtellerie à Lille. Dans le cas où votre bilan est négatif, c’est-à-dire que vos charges sont plus importantes que vos recettes à la fin de l’année fiscale, votre déficit peut être imputé sur vos revenus généraux.

Plus précisément :

  • les loyers versés en votre faveur grâce à la mise en location saisonnière de votre bien, entre 15 et 25 semaines par an selon la zone géographique, constituent vos recettes.
  • le montant de la taxe foncière, vos différentes assurances, les intérêts liés à votre emprunt bancaire, les charges de copropriété et l’amortissement du bien de 10 % en fonction du principe de l’amortissement dégressif, constituent vos charges.

La para-hôtellerie propose des avantages considérables, comme l’amortissement du bien. Là où 30 à 40 ans sont nécessaires pour amortir un bien dans le cadre d’un autre dispositif, celui de la para-hôtellerie permet de le réaliser en seulement 10 ans ! Ainsi, les charges annuelles sont calculées sur la base de 10 % du prix d’achat du bien. Ce dispositif d’amortissement créant un déficit, vous baissez en conséquence le montant d’impôts sur le revenu à payer ! (IR)

Prenons l’exemple d’un bien acheté 500 000 € à Lille. Chaque année, 10 % du prix peut être considéré comme charge, ce qui revient à 50 000 €. Votre bilan fiscal (recettes déduites des charges) annonce un déficit à hauteur de 40 000 €. Vous pouvez imputer ce montant sur vos revenus totaux. Si vous faites partie de la tranche marginale d’imposition à 41 % (TMI), votre économie d’impôts sera de 40 000*0.41 = 16 400 € !

A noter tout de même que seuls les biens immobiliers neufs sont concernés par le principe d’amortissement.

De plus, vous êtes imposé sur la plus-value réalisée au moment de la revente de votre bien à Lille en para-hôtellerie. Pour faire l’objet d’une réduction totale d’impôts sur le revenu (IR), votre bien doit rester en votre possession pendant 15 années. Côté location meublée, il faut compter 22 ans (voir Article 151 septies B du CGI).

Sachez également que l’IFI (Impôts sur la Fortune Immobilière) n’impacte en aucun cas les biens utilisés dans le cadre d’une activité commerciale de para-hôtellerie !

Para-hôtellerie lilloise : un système plus rentable que la Loi Pinel !

La Loi Pinel est un dispositif très intéressant pour diminuer la pression fiscale, c’est la raison pour laquelle elle attire de nombreux investisseurs immobiliers. Grâce à cette loi, 21 % du prix du bien peut faire l’objet d’une réduction d’impôts (dans la limite de 300 000 €), ce qui représente 63 000 € d’économie en 12 ans. La condition sine qua non pour l’application de la Loi Pinel est la mise en location du bien pendant 6, 9 ou 12 années consécutives. Le logement ne pourra devenir votre résidence principale qu’à l’issue de cette période obligatoire.

Les avantages de la para-hôtellerie sont bien plus importants, si vous respectez bien les engagements imposés en termes de services à fournir à vos locataires (se référer au paragraphe dédié plus haut).

-> Les tarifs appliqués en location saisonnière sont nettement supérieurs à ceux proposés pendant le reste de l’année (+ 30 % en moyenne). Vos recettes augmentent de la même façon sur l’année fiscale.

-> Vous obtenez plus de réduction d’impôts par rapport à la Loi Pinel. Vous pouvez imputer votre déficit sur vos revenus et amortir votre bien immobilier en 10 ans, soit à court terme.

-> Vous êtes libre de choisir les dates d’occupation de vos locataires. Le reste du temps, votre maison ou appartement à Lille constitue votre résidence secondaire.

Para-hôtellerie à Lille : conclusion

Si vous souhaitez vous impliquer dans une réelle stratégie patrimoniale, investissez dans le dispositif de para-hôtellerie à Lille, issu du secteur de l’immobilier locatif ! Vous amortissez rapidement les biens acquis et voyez vos impôts baisser sans vous préoccuper de l’IFI.

Bien qu’il ne concerne que la location saisonnière, le régime fiscal de la para-hôtellerie possède de nombreux atouts par rapport aux autres dispositifs, notamment sur la flexibilité. Votre résidence secondaire vous offre un pied-à-terre à Lille, que vous pouvez décider d’occuper à n’importe quel moment de l’année !